Anne-Dauphine Julliand : ” Deux petits pas sur le sable mouillé”, un très beau témoignage

Deux-petits-pas-sur-le-sable-mouillé-Anne-Dauphine-Julliand

Bonjour à tous et à toutes, 

Aujourd’hui, je souhaite partager avec vous ma dernière lecture, « Deux petits pas sur le sable mouillé » de Anne-Dauphine Julliand.

Au début, je ne savais pas trop à quoi m’attendre car c’est un témoignage et donc une histoire vraie mais comme on m’a conseillé de lire ce livre, je me suis empressée de l’acheter. Et quelle belle découverte !

J’ai dévoré ce livre en deux jours. Il m’a été très dur de le poser pour faire une pause car je voulais sans cesse connaître la suite. Bien que ce livre est triste, il m’a beaucoup plu. Nous nous attachons aux personnages et à leur personnalité.

Et vous, avez-vous lu ce livre ? Avez-vous déjà entendu parlé de Anne-Dauphine Julliand ?

 

Une histoire familiale d’Anne-Dauphine Julliand

Deux-petits-pas-sur-le-sable-mouillé-Anne-Dauphine-Julliand

Anne-Dauphine Julliand est heureuse. Elle a un métier qui lui plaît, un mari, deux enfants, Gaspard et Thaïs et elle est enceinte d’une petite fille. La famille habite Paris. Mais alors que tout va pour le mieux, les premiers pas de Thaïs vont révéler bien des surprises.

Après de multiples examens, la famille va apprendre que la petite Thaïs, 2 ans, souffre d’une maladie génétique orpheline : la leucodystrophie métachromatique. Thaïs est condamnée mais ses parents décident de se battre pour faire vivre à la petite des instants de bonheur et d’amour. Alors que l’on pourrait penser que Gaspard, le grand frère, réagira mal, c’est tout le contraire. Il continue de jouer avec sa sœur, lui raconte ses journées d’école, … Il fait preuve d’une grande maturité. Et Thaïs, que dire d’elle, elle accepte la maladie avec beaucoup de légèreté

Le comble de tout, c’est que la petite dernière peut elle aussi être atteinte de cette maladie génétique. 

Tout au long de ce récit, la famille va se battre pour affronter cette maladie avec le soutient de leur proche.

Julliand Anne-Dauphine nous parle de l’amour de son mari qui l’aidera à surmonter de nombreux obstacles et de Thaïs, « princesse courage » comme l’appelle les infirmières,  qui supporte tous les traitements et tous les aspects de la maladie, toujours avec le sourire. 

Anne-Dauphine Julliand

Anne-Dauphine Julliand

Malgré le sort de la maladie, nous retrouvons beaucoup de solidarité, d’amour, de partage et de courage. 

Dans ce témoignage, Anne-Dauphine nous parle à la fois de son désespoir et de sa colère à l’annonce de la maladie, mais aussi du travail remarquable des soignants et du courage de Gaspard, le frère aîné. 

Malgré une certaine réticence au départ, je ne regrette pas du tout ma lecture. Cette histoire est bouleversante mais nous en sortons grandi et plein d’optimisme. Nous abordons certains aspects de la vie différemment et avec plus de légèreté. 

Je crois que parfois nous devrions prendre la vie avec plus de légèreté comme un enfant, leur regard en disent parfois beaucoup.

 

 

 

 

 

Si vous lisez ce livre, attendez-vous à beaucoup de surprise et n’oubliez pas vos mouchoirs. 

Ce livre est disponible en livre de poche à 6€.

Si vous aimez les témoignages, lisez ce livre vous ne le regretterez pas.

Et vous, connaissez-vous cette maladie ? Avez-vous déjà lu ce livre ? Qu’en avez-vous pensé ? 

Je vous souhaite à tous et à toutes une agréable semaine et vous dis à très vite.

Marie

 

Après ma lecture, j’ai fait quelques recherches et pour ceux que ça intéresse, il existe une suite : « Une journée particulière ».

 

 

  • Ta conscience acheteuse ^^ dit :

    Un livre plein de sensibilité et de douceur !
    Ce témoignage, malgré le drame vécu, est rempli d’optimisme, d’espoir et d’espérance ! La suite est dans la même veine que le 1er, on est ravi d’avoir des nouvelles de la petite famille, peu épargnée par les évènements mais toujours remplie de vie et de joie !
    A lire et à relire !